DEVELOPPEMENT DURABLE ET SOCIAL

Faire la fête, c’est aussi respecter notre planète. Alors que nos modes de consommations excessifs resserrent l’étau chaque jour, il apparaît nécessaire de changer nos habitudes en profondeur. À l’heure où les publics sont de plus en plus soucieux de leur impact écologique, il faut que, dès demain, ils puissent choisir des lieux de fêtes qui adoptent une démarche respectueuse de l’environnement et du développement durable, en phase avec leur conscience.

DES FETES DURABLES

Cela passe bien sûr par une réduction maximale des déchets :
⇨ Suppression du plastique à usage unique
⇨ Mise en place de gourdes
⇨ Recyclage des mégots
⇨ Présence de toilettes sèches
⇨ Recyclage des piles
⇨ Paillettes biodégradable,

Comme le respect des sites exploités :
⇨ Aménagements particuliers
⇨ Recyclage
⇨ Nettoyage… 

Il est essentiel de réduire notre impact environnemental à tous les niveaux. Comment ?
En privilégiant les circuits courts et la scène locale
En travaillant de pair avec nos ressources présentes, en lieu et place d’importer à tout va
En créant un cercle vertueux impliquant tous les acteur·trice·s : organisateur·trice·s, prestataires, artistes mais aussi publics.

DEVELOPPEMENT SOCIAL

Faire la fête, c’est aussi offrir à chacun un espace où l’épanouissement est possible, sans barrières de genre, d’identité, d’orientation sexuelle, d’apparence physique, etc.
Il s’agit bien sûr d’accueillir avec bienveillance tous les publics, mais aussi de promouvoir la diversité à tous les niveaux :
⇨ Développer une programmation paritaire, dont l’indépendance et la liberté de création et de programmation sont garantis
⇨ Promouvoir la diversité, l’égalité et la lutte contre les discriminations
⇨ Garantir une juste rémunération des artistes et des auteur·trice·s
⇨ Mettre en place des tarifs solidaires, etc…