le plus grand open air de paris en mode safe

1 mois de fête ...

14 événements, près de 80 artistes, des musiques électroniques au hip hop : du 17 juin au 16 juillet, l’espace Périphérique de la Villette a accueilli PERIPH’, le plus grand festival couvert en extérieur de Paris. Véritable microcosme de la fête, le public pouvait entre deux sets faire une pause aux foodtrucks, se refaire une beauté auprès des stands merch ou, à la surprise de certain·e·s, se fournir en matériel de réduction des risques auprès des stands de prévention. 

... en mode safe

ACT RIGHT était le partenaire principal de PERIPH’ en matière de prévention des violences et harcèlements sexistes et sexuels. Nous avons eu le plaisir d’accueillir régulièrement cinq autres associations et collectifs partenaires dont AIDES, Avenir Santé, Fêtez Clairs, HYGIE et #NousToutes.

 

 

Stand ACT RIGHT

HYGIE au Trabendo, le 18 juin 
En 2ème partie d’INTERVENTION RAPIDE

un public curieux

Devant les stands de prévention, les festivalier·e·s sont hésitant·e·s face au matériel à disposition : violentomètre de la fête, bouchons d’oreilles, préservatifs internes et externes, sérum physiologique, roule ta paille, documentation sur les violences sexuelles et la réduction des risques, stickers Think Twice, Act Right, opération #safebar

« Est-ce gratuit ? » : il aura fallu rassurer plusieurs fois le public, étonné d’avoir gratuitement des outils pour passer une fête plus tranquille. Triste preuve que la prévention peine à entrer dans les mœurs de la fête. Malgré tout, certain·e·s, se servent sans hésiter. Sans doute sont-iels habitué·e·s à la présence de stands sur les événements. Car il serait également malhonnête de nier les initiatives de certains clubs et festivals qui mettent en place des actions de prévention sur leurs lieux. 

« Merci d’être là », « Votre présence me rassure ». La présence des associations a donné de l’assurance à certain·e·s festivalier·e·s qui n’hésitaient pas à revenir vers nous pour se reposer, pour un renseignement ou discuter de prévention. Si nous ne pouvons garantir qu’une fête puisse être safe à 100%, nous tendons du moins à participer à une fête « safer »*.

 

*plus sûre.

collectifs et artistes prennent les rênes

Du côté des artistes et des collectifs, les lignes bougent également

Le 18 juin, le très mouvementé opening INTERVENTION RAPIDE par Casual Gabberz a fait trembler le bitume de PERIPH’ jusqu’à l’after au Trabendo, pour une messe hardcore de 18h à 6h du matin. Pour l’occasion, le groupe a lancé sur les réseaux sociaux un appel aux bénévoles. Ni une ni deux, une dizaine d’anges bénévoles Casual Gabberz s’est greffée aux bénévoles ACT RIGHT. 

L’after pride full et coloré de La Darude a célébré les fiertés entouré d’anges bénévoles contacté·e·s par le collectif. Preuve est-il que les artistes et collectifs se saisissent de plus en plus de la sécurité du public.

Les exemples d’artistes qui arrêtent le show pour la sécurité du public sont nombreux. Toutes générations et genres confondus, de Kurt Cobain à A$AP Rocky, aux musiques électroniques d’aujourd’hui en France, la prévention est l’affaire de tout·e·s ! 

About the author

Leave a Reply